Mercredi 6 Mai

Et oui, ce matin, c'est réveil à 5h! Bon, "en même temps", si j'avais voulu des vacances reposantes, je serais partie aux Maldives!
Nous nous rendons dans le noir dans la salle de restaurant pour manger un petit quelque chose, qui se réduira pour ma part à une banane car les cuisiniers ne sont pas réveillés non plus... A 5h40, le groupe prend place à bord de trois véhicules 4x4 (environ 10 places chacun). Pas de Toni en vue... Tiens tiens... Je me retrouve dans la 3ème voiture, à savoir celle qui part en 3ème position. Les deux premières sont déjà parties lorsque nous apercevons une ombre qui accourt vers nous, c'est Toni! Mmm, je le soupçonne d'avoir raté son réveil... De toutes façons il ne vient pas avec nous, il aurait dû continuer à dormir.
Le jour se lève à peine et il fait froid. Heureusement dans les 4x4, ils ont des ponchos bien chauds (et oui, nous sommes à l'air libre) et le vent fouette nos visages. Avec le recul, je suis bien contente qu'ils n'aient pas eu de sèche cheveux à la réception hier soir (oui, très important le sèche cheveux, parce que je le vaux bien), en effet, après deux minutes de safari, mon brushing est foutu. Mais on n'est pas là pour parler cuir chevelu, on est là pour voir des animaux. Comme nous ne nous suivons pas de très près, les deux premières voitures devant vont voir des lions qui sont déjà loin lorsque nous arrivons. Au moment où le soleil se lève, nous apercevons des springboks et surtout voilà que devant nous traversent deux hyènes (non vues par les deux premiers véhicules). Brrr cet animal fait froid dans le dos et sa façon de courir est vraiment bancale!

Jour_3__6_ Jour_3__10_

Jour_3__19_ Jour_3__20_

Le soleil est désormais levé et il fait plus chaud. Nous poursuivons notre route et un couple de lions nous a donné rendez-vous! Ils sont là, pépères, couchés au bord de la piste, à regarder tous ces touristes d'un air paisible... Impressionnants et vraiment magnifiques! Etonnamment, à aucun moment je n'ai pensé qu'on était quand même dans un véhicule sans portes ni fenêtres avec deux lions à dix mètres de nous! J'étais trop occupée à prendre des photos et à répéter "magnifiques!!"

Jour_3__41_ Jour_3__28_ Jour_3__33_

Nous restons une bonne demie heure à les observer. On sent que le lion protège sa femelle. A un moment, on entend un rugissement impressionnant venant des "fourrés", incroyable ce son!! Y'en a d'autres pas loin donc. Puis finalement ils décident de partir dans la "brousse". J'adore d'ailleurs cette herbe jaune qui a des reflets dorés au soleil.

Jour_3__42_ Jour_3__47_ Jour_3__48_

Le paysage est très beau et très changeant, on passe d'une "forêt" (j'exagère à peine) à la savane avec l'herbe jaune et au loin on aperçoit l'étendue de sel désertique de l'Etosha pan. J'aime!

Jour_3__58_ Jour_3__64_ Jour_3__74_

Je réussis à photographier de très beaux oiseaux bleus.

Jour_3__56_

Nous poursuivons notre route en faisant un petit arrêt "boissons" mais en restant dans le 4x4 puisqu'il est interdit de descendre.

Jour_3__61_

Et puis au détour d'un chemin nous rencontrons une petite colonie de "canards" (en fait je n'ai pas noté le nom exact de cet animal, désolée...), ils sont mimis, il y a les deux parents et six petits.... Mais qu'est-ce au loin? Un chacal?? (des chacaux) Deux chacals? Trois... Ils s'approchent subrepticement de leurs proies, les encerclent et les divisent au moment de l'attaque. L'un des chacals repart avec un petit canard dans la gueule. Derrière moi dans la voiture, j'entends des "oh non! je peux pas voir ça, c'est horrriiiible! oh mon dieu, je ne peux pas voir ça, oh non!!" (oui, bon, d'un autre côté, c'est la loi de la nature aussi hein?). Deux autres bébés canards ont perdu leurs parents et les trois qui restent essaient de survivre sous la protection des adultes qui finalement arrivent à semer les prédateurs... Pov chouchous! En plus le chacal a vraiment l'air d'un gentil petit chien comme ça, on ne dirait pas qu'il est si féroce!

Jour_3__69_ Jour_3__70_

Après ce meurtre en direct live, nous continuons le chemin et arrivons trop tard (rapport à la 3ème position) pour voir un léopard qui dormait sur une grosse branche. Dommage, mais on aura vu les hyènes à la place. Et puis "je m'en fous j'ai vu les lions"! ;)
Oh un petit écureuil!

Jour_3__85_ Jour_3__87_

Après donc près de 4h de safari, nous rentrons au camp pour un bon petit déjeuner.
C'est aussi l'occasion de voir le camp de jour.

Jour_3__90_ Jour_3__91_

C'est vers 9h45 que nous reprenons le bus pour continuer notre balade dans le parc et en ressortir. Je ne sais pas comment fait Toni ou si c'est le vrai Steve Austin, mais il peut voir des animaux super loin et dire ce que c'est! Moi je vois une tâche noire et me demande si c'est un arbre ou un animal!!
Nous arrivons près d'un point d'eau et là dans le fond, voilà des éléphants! Ils vont venir se rafraîchir, il suffit donc de les attendre. Il y a un vieux mâle (à qui il ne reste plus qu'une défense), une femelle avec deux éléphanteaux et un jeune mâle. Ils profitent bien de l'eau pour boire et s'asperger le corps. Nous restons là un bon moment également, fascinés par ce spectacle. J'ai du bol, je suis du bon côté du bus pour prendre les photos ;) Et toc pour M.!

Jour_3__97_ Jour_3__100_ Jour_3__103_

Jour_3__110_ Jour_3__114_

Ce que vous voyez dans cet arbre sur la photo ci-dessous, c'est un nid d'oiseaux: les républicains sociaux (sorte de moineaux, espèce endémique de Namibie). Ces nids communautaires sont faits de brindilles et de la paille cloisonne chaque logis à l'intérieur du nid. Certains de ces nids sont habités depuis plus d'un siècle!

Jour_3__119_

Nous poursuivons la route, rencontrons zebres, autruches, gnous et oryx, cette grosse antilope aux longues cornes droites et effilées, qui se révèle être très dangereux. C'est aussi l'animal emblème de la Namibie. Il est à noter que cet animal peut rester très longtemps sans boire car ses reins s'adaptent en fonction du manque d'eau.

Jour_3__129_ Jour_3__130_ Jour_3__132_

Nous nous approchons de la "rive" de l'Etosha pan où on aperçoit des tâches noires, ce sont des autruches, animaux que nous allons retrouver juste au bord de la piste, en compagnie de gnous.

Jour_3__149_ Jour_3__152_

Nous passons près du camp où nous allons déjeuner mais continuons vers un autre point d'eau un peu plus loin sur lequel se trouvent une multitude de zèbres, de gnous, de girafes, d'autruches, de springboks. A propos de zèbres, sur le chemin du retour, le bus s'est retrouvé au milieu d'un troupeau, j'ai vu le moment où on allait en écraser un!

Jour_3__158_ Jour_3__166_ Jour_3__170_

Mais il est temps d'aller manger, retour au camp Okaukuejo. D'ailleurs il fait chaud ici (autour de 30°), ça change de ce matin. Il y a pas mal de monde et une jolie piscine.
Nous sommes installés à plusieurs tables, je me retrouve avec M. et JC, un couple autour de la cinquantaine, venant de Beauvais et qui est très sympa. Ils ont deux filles dont l'une vit aux Etats-unis et sont jeunes grands parents. Ils me racontent leur voyage en Inde... Je crois que je ne suis pas encore prête pour ce pays. Bref, déjeuner très agréable, au menu une salade, de l'oryx (ben oui...) et de la glace, en revanche, le service est très long. Ca stresse Toni. Nous repartons finalement à 15h vers la sortie du parc. Pas de rhinocéros en vue, dommage, mais de jolis nuages (coucou CS!), encore des chacals, des springboks, une mangouste jaune et un troupeau de girafes pour fêter notre départ.

Jour_3__179_ Jour_3__183_ Jour_3__177_

Jour_3__189_ Jour_3__192_ Jour_3__194_

Jour_3__202_ Jour_3__206_ Jour_3__208_

Nous sommes finalement à l'extérieur du parc pour le coucher du soleil que nous allons encore voir du bus! Pour les photos, ce ne sera pas encore pour cette fois!

Jour_3__211_ Jour_3__214_

Nous arrivons au lodge Etosha Gateway vers 18h30, il fait nuit. Les chambres sont situées dans des petites maisons individuelles au milieu d'un jardin. Ils sont en train de refaire les chemins d'accès donc le terrain n'est pas très praticable, mais on me porte mon sac. J'aime beaucoup la déco de ce lodge.

Jour_3__215_

Et puis ici à la réception, ils ont un sèche cheveux (Toni m'aperçoit avec mon précieux appareil et je sens de l'ironie dans son regard. Oui, j'ai besoin d'un sèche cheveux, so what??!! Pas baroudeuse pour deux sous!). Le temps que je passe tout ça sous la douche, il est déjà l'heure d'aller dîner. Dans ce lodge, ils ont adopté un bébé gnou et "comment dire"... je m'en approche pas trop!
A noter qu'un autre groupe de français (âgés) est également présent, avec leur bus ils sont rentrés dans un 4x4, tout l'avant est défoncé! Gloups...
Je me retrouve au bout de la table, à ma gauche un couple: JP et N. (50/60 ans), très sympas aussi, JP est un peu dur d'oreille.... A ma droite, C. dont le mari R. (qui était à côté de moi lors du premier repas et que je n'avais pas trouvé très agréable...) est installé en bout de table. Comme il est d'usage, nous commandons nos boissons en début de repas et C. ne prend rien. Dialogue...
R.: "Pourquoi tu ne prends pas de boisson?"
C.: "Je n'ai pas soif"
R.: "Mais tu es vraiment une idiote doublée d'une imbécile, prends une boisson comme tout le monde!!"
C.: "R., on ne parle pas à sa femme comme ça"!
Euh... serais-je entrée dans la 4eme dimension? J'avais déjà remarqué les remarques acerbes de R. et ça m'avait fait "tiquer", mais je pensais que c'était de l’humour et en fait... non...
Nous apprendrons par la suite par... C. (bien sûr!) que R. était pilote de ligne, donc pas trop présent chez lui, qu'il vient de prendre sa retraite et a décidé de faire des voyages en Harley Davidson (et en Namibie il fait quoi alors ??), que C. a dû s'y résoudre parce qu'il ne lui a pas demandé son avis et que de toutes façons, si elle voulait pas venir avec lui, il aurait trouvé d'autres femmes pour le suivre... En fait, encore plus tard, nous apprendrons qu'apparemment R. n'était pas pilote mais chimiste, donc dans quelle mesure C. a extrapolé tout ça??!! Nous ne le saurons jamais. Toujours est-il que le pilote chimiste et sa femme vont passer le voyage à s'engueuler au point de manger à des tables séparées (comme ce fut en fait le cas à midi, mais je n'avais pas fait attention). Que parfois ils ne se parlaient même pas... Sympa hein les vacances??!! Ah au fait, la C. c’est celle qui n’a pas pu supporter l’attaque des chacals ce matin!
Moi, je mange de la soupe, du springbok et du koudou en échangeant des regards attérés avec N. Les serveurs nous font des chants à la fin du repas, ils improvisent une chorale sur différents tons, c'est super!

Jour_3__220_

Retour à la chambre vers 20h30, j'ai mis la clim. Je télécharge mes photos sur l'ordi et ça me prend pas mal de temps, résultat, dodo à 22h30! Longue journée!